phototherapie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les recherches en matière de cosmétique ont révélé plusieurs moyens de rajeunir la peau. La plupart sont réellement efficaces mais présentent au fil des années des effets secondaires graves. D’autres ne sont pas forcément adaptés à tous les types de peau et les effets sont loin d’être probants. S’il y a un procédé de soin réellement efficace c’est bien la phototherapie ou photothérapie.

Un mode de soin modernisé

La phototherapie existe depuis plusieurs centaines d’années. Les recherches scientifiques ont permis de mieux maîtriser cette technique de soin. Ainsi, des matériels à base d’ampoules LED ont ainsi été conçus pour reproduire plusieurs variétés de lumières d’intensité et de couleur différente. Les effets diffèrent selon le type de lumière choisi. Pour ce qui est du rajeunissement de la peau, presque toutes les variétés de lumière y contribuent.

La phototherapie fait la différence

Si la peau vieillit, c’est parce que ses cellules ne se renouvellent plus normalement. L’avancée de l’âge mais également le mode de vie en sont les principales causes. La therapie par la lumiere règle ainsi tous les problèmes de peau. Elle stimule de renouvellement des cellules, entrainant ainsi un rajeunissement progressif de la peau au fil des séances. Il va de soi que cette forme de thérapie permet également d’entretenir la peau pour limiter les risques de vieillissement.

Par ailleurs, la phototherapie permet aussi de dégager les toxines de la peau, de rétablir son élasticité et sa fermeté. Grâce à la photothérapie, les tâches cutanées liées à la vieillesse disparaissent progressivement. Il en est de même pour les rougeurs et même parfois les tâches de naissance. Le teint devient ainsi plus clair et les rides disparaissent. La photothérapie a donc toutes les qualités nécessaires pour séduire les personnes qui se soucient de leur peau. Quel que soit votre âge, vous pourrez en profiter autant que vous le voudrez.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »